Translate

samedi 20 juillet 2013

Billet hebdomadaire sur le Blog Défense de Jeune Afrique : QUAND L'AFRIQUE (DU SUD) AVAIT LA BOMBE (III)


Logements de stockage des bombes atomiques sud-africaines, aux installations de l'Advena. Huit logements sont visibles alors que selon les informations officielles, seules six bombes "et demi" (une septième était en cours de fabrication lorsque le président De Klerk mit un terme au programme) furent assemblées... La destruction de plus de 12 000 pages de documents classifiés portant sur le programme complique les recherches historiques sur le sujet et, sans aller jusqu'à sombrer dans une stupide "théorie du complot", les données officielles ne sont probablement pas exhaustives. Les propos de Roger Jardine, conseiller scientifique de l'ANC dans les années 1990, l'illustrent. Faisant référence à la déclaration de De Klerk devant l'Assemblée au cours de laquelle, le Président sud-africain explique que le pays a effectivement disposé de la bombe nucléaire en donnant quelques détails d'ordre général, Jardine commente que "ce n'est ni un mensonge, ni la vérité absolue"...
Container des bombes atomiques sud-africaines ; là encore, il suffit de les compter pour constater qu'il n'y en a pas six ou sept, mais dix (huit + deux, au fond)... Lorsque le programme prend fin, l'Afrique du Sud n'a peut-être que six bombes et demi, mais en dehors des informations officielles, rien ne permet d'être certain que l'assemblage d'autres n'était pas prévu.
Les dix containers des bombes atomiques...




Suite et fin de la série consacrée au programme nucléaire sud-africain.
http://www.jeuneafrique.com/Article_ARTJAWEB20130719130812_france-angola-apartheid-cubaquand-l-afrique-du-sud-avait-la-bombe-3.html

La réactualisation de l'étude sur les forces armées maliennes bat son plein ; elle inclut les éléments mis en ligne précédemment sur ce blog (avec des corrections, enrichie d'ajouts). S'y ajoutent de nouvelles parties consacrées aux combats menés par les troupes de Bamako début 2012, puis en parallèle à l'opération Serval début 2013, jusqu'à aujourd'hui, avec un état des lieux à l'été 2013...


Laurent Touchard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire