Translate

mardi 8 octobre 2013

Billet hebdomadaire sur le Blog Défense de Jeune Afrique : FORCES ARMEES TUNISIENNES, LA MENACE JIHADISTE


Avenue Habib Bourguiba lors de la Révolution des Jasmins. La nécessité de mettre en oeuvre une politique d' "approche globale" contre la subversion islamiste radicale se heurte à de nombreux obstacles. Le pouvoir politique a-t-il la volonté (et la capacité) à les contourner ou à les aplanir ? (Photo via Wikicommons)




  Le billet précédent évoquait l'histoire des forces armées tunisiennes durant la Guerre Froide. Cette seconde partie dresse un bref état des lieux de ce qu'il en est aujourd'hui, notamment face à la menace du terrorisme islamisme. Affronter ce péril est d'autant plus complexe que les troupes tunisiennes ne sont pas préparées à lutter contre un adversaire asymétrique. Par ailleurs, le syndrome "post-brutal" handicape les services de renseignements et de sécurité, pourtant cruciaux dans ce genre de guerre. Enfin, la discorde au sein de la société civile, les problèmes économiques, les atermoiements du gouvernement ne facilitent pas l'approche globale du problème islamiste radical. Sans cette approche, l'armée tunisienne n'obtiendra que des résultats - au mieux - médiocres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire