Translate

vendredi 6 juin 2014

Au-delà des mots : L'HECATOMBE D'OMAHA



Un char du 741st ou du 743rd Tank Battalion mis hors de combat sur l'un des secteurs d'Omaha Beach. Il est muni d'un dispositif (dit de "gué profond", "Deep Wading") qui lui permet d'avancer même si la partie supérieure de la caisse est submergée ; l'eau ne pénètre pas dans le moteur qui reste ventilé. Les Britanniques utilisent pour leur part des Sherman "flottants", des M4A1 baptisés Sherman DD, munis de jupes de flottaison qui, relevées donnent à l'engin de se mouvoir sur l'eau. 

  Le concept est ingénieux, mais les Américains s'en méfient... Néanmoins, chaque bataillon de chars dédié à l'assaut amphibie US aligne 32 Sherman M4A1 DD, 16 Sherman M4A1 avec le kit "Deep Wading" et 8 Sherman Dozer. Craignant de manquer de munitions si les choses tournent mal, plusieurs tankistes emportent un maximum d'obus pour le canon de 75 mm : une centaine au lieu des 60 de dotation... Surcharge qui sera fatale à la plupart des DD du 741st : 29 couleront rapidement. D'autant plus vite que la mer est agitée et que les DD sont mis à l'eau loin des plages, contrairement à ceux du 743rd.

  Au soir du 06 juin, le 741st n'a plus que 3 chars en état de combattre; 2 autres sont en cours de réparation, 48 sont détruits (ayant sombré au fond de la Manche) ou inutilisables. Le 743rd s'en sort beaucoup mieux : lorsqu'il parvient à déboucher hors des plages vers 22 heures 30, il possède encore 31 DD et 8 M4A1 avec dispositif de franchissement de gués profonds. Sans les chars, l'hécatombe d'Omaha se serait probablement transformée en déroute totale : ils prennent à partie les casemates avec leur canon de 75 mm, permettent aux fantassins de s'abriter derrière leur caisse sur laquelle claquent des grêles de balles...

Infirmier du 3rd Battalion, 16th Infantry Regiment, 1st Infantry Division (la célèbre "Big Red One"), hagard après avoir vécu l'enfer des mitrailleuses et des pièces d'artillerie allemandes. La plage est jonchée de blessés, de cadavres, de morceaux de corps, de débris divers... (Photo US NARA)
  Les pertes totales subies à Omaha ne seront jamais précisément déterminées. Mais une chose est sûre : elles sont terribles. Officiellement, elles s'élèvent à 2 374 hommes, dont 694 tués, 331 disparus et 1 349 blessés. Pertes qui s'expliquent par les défenses plus étoffées face à Omaha qu'ailleurs : à Gold, Sword et Juno, la moyenne des pièces d'artillerie s'établit à 9 par plage, 4 mortiers et 21 mitrailleuses. A Omaha, elle est de 30 pièces d'artillerie, 6 mortiers et surtout, 85 mitrailleuses ! Par ailleurs, la préparation d'artillerie navale qui s'abat sur les défenses allemandes d'Omaha est moins longue que celle qui frappe devant les plages "britanniques"...

Tué sur Omaha comme 694 de ses camarades... Pour la libération de la France et la chute du nazisme. (Photo US NARA)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire